La Soupeuse.

BOTTINI Georges

La Soupeuse. 1903.

Description de l'oeuvre

BOTTINI Georges
Paris 1874 † 1907 Villejuif
Eau-forte et vernis mou en couleurs.
179 x 207 [250 x 328]mm.
Deux infimes trous de repérage sur les côtés. Légère marque d’insolation autour du sujet.
Southard n°58.

Très belle épreuve sur simili-japon, encrée à
la poupée, titrée, signée, datée et numérotée 24/40.
Cette gravure fut sans doute destinée, dans un premier temps, à illustrer le livre de Gustave Coquiot, Une Heure du Matin : Les Soupeuses (Paris, Librairie Paul Ollendorf, 1903). Bonnes marges. Timbre sec : E. Sagot Éditeur, Paris (Lugt n° 2254).

Georges Bottini fut le peintre du demi-monde montmartrois, des bars interlopes et promenoirs de music-hall, à l’instar de son ami Toulouse-Lautrec, avec qui il partagea de nombreuses virées noctambules. Ses eaux-fortes, en nombre très restreint (moins de 10), possèdent le même caractère d’élégance et de vivacité que ses peintures. La Soupeuse constitue sans nul doute, avec Le Cake Walk au bar, l’une des pièces les plus abouties de son oeuvre graphique et gravé : dans un intérieur aux tons sépia, une demi-mondaine, les joues fardées de rose, s’apprête à dîner. L’atmosphère est capiteuse, vibrante. À la nervosité du trait de l’eau-forte, s’allient des couleurs aux harmonies délicates et fondues, donnant à cette scène la légèreté d’un rêve.

Lire plus
Prix normal
3.800 €
Prix réduit
3.800 €
Prix normal
Vendu
Prix unitaire
par 
CAT XXX n°57